fermer l’intro
C’est fascinant de constater à quel point l’évolution de l’identité visuelle d’une organisation peut en modifier sa perception par ses différents publics.

Le logotype est l’élément majeur du dispositif mais il n’est pas le seul. Il ne faut pas sous-estimer le pouvoir des signes qui composent la marque et qui communiquent ensemble dans la même direction.
C’est leur originalité et leur adaptabilité qui permettent une forme de stabilité tout en étant en mouvement.
Il faut être visible dans la masse, et parfaitement cohérent, mais sans lasser les publics par une répétition trop mécanique des codes visuels.

Le travail sur l’identité corporate doit également être l’occasion de cristalliser les énergies en se posant préalablement les bonnes questions sur cette identité profonde de l’organisation, sur son histoire, ses valeurs partagées en interne et sur ses ambitions.

Jean Baptiste Vouters
Président Fondateur
Class'Croute
Class’croute, une ligne graphique contemporaine.
RougeGorge
RougeGorge, le nouveau visage Cannelle.
Heppner
Une identité qui crée l’impact sur plus de 1500 véhicules…
Cyrillus
Une identité liftée pour réaffirmer le chic parisien.
FFBaD
Un logotype audacieux pour les couleurs du Badminton.
Cathay Capital
Une identité reboostée en lien avec les valeurs de la société.
FFBB
Une rupture dans les codes des fédérations sportives.
Wall Street
Une identité forte et optimiste pour le symbole de la finance.
Ville de Lille
Une nouvelle identité incarnant les ambitions de la ville.
Qualiflor
Un bouquet de produits et services plus international.
Germe
La proximité comme alternative aux méthodes formatées.
Rabot Dutilleul
Des codes architecturaux pour un spécialiste du BTP.
Groupe IRD
Une empreinte au service de la diversité des entrepreneurs.
RegionsJob
De la convivialité pour le leader de la recherche d’emplois.
C’est fascinant de constater à quel point l’évolution de l’identité visuelle d’une organisation peut en modifier sa perception par ses différents publics.

Le logotype est l’élément majeur du dispositif mais il n’est pas le seul. Il ne faut pas sous-estimer le pouvoir des signes qui composent la marque et qui communiquent ensemble dans la même direction.
C’est leur originalité et leur adaptabilité qui permettent une forme de stabilité tout en étant en mouvement.
Il faut être visible dans la masse, et parfaitement cohérent, mais sans lasser les publics par une répétition trop mécanique des codes visuels.

Le travail sur l’identité corporate doit également être l’occasion de cristalliser les énergies en se posant préalablement les bonnes questions sur cette identité profonde de l’organisation, sur son histoire, ses valeurs partagées en interne et sur ses ambitions.

Jean Baptiste Vouters
Président Fondateur
group94made by group94